Le Drapeau Rouge

Fondé en octobre 1921 par Joseph Jacquemotte comme organe officiel du Parti communiste, le Drapeau Rouge a accompagné, depuis lors, l'itinéraire des luttes populaires, nationales et internationales. Ainsi ce journal fut particulièrement actif lors des grandes grèves de la période d'entre guerres,  dans la lutte contre la naissance du fascisme et la solidarité avec la République espagnole.

Lire la suite

Amérique latine : fin d’un cycle ou épuisement du post-néoliberalisme ?

 

L’Amérique latine fut l’unique continent où des options néolibérales furent adoptées par plusieurs pays. Après une série de dictatures militaires, appuyées par les États-Unis et porteuses du projet néolibéral, les réactions ne se firent pas attendre. Le sommet fut le rejet en 2005 du Traité de Libre Echange avec les Etats-Unis et le Canada, fruit d’une action conjointe entre mouvements sociaux, partis politiques de gauche, ONG et Églises chrétiennes.

Les nouveaux gouvernements au Brésil, Argentine, Uruguay, Nicaragua, Venezuela, Equateur, Paraguay et Bolivie, mirent en place des politiques rétablissant l’État dans ses fonctions de redistribution de la richesse, de réorganisation des services publics, surtout l’accès à la santé et à l’éducation et d’investissements dans des travaux publics. Une répartition plus favorable des revenus des matières premières entre multinationales et État national (pétrole, gaz, minerais, produits agricoles d’exportation) fut négociée et la bonne conjoncture, pendant plus d’une décennie, permit des rentrées appréciables pour les nations concernées.

 

Lire la suite

Le 1er mai, c’est le jour du Drapeau rouge !

 

 

Celui de votre journal. Mais aussi celui de la bannière dont le pourpre toujours a fait blêmir les rois ! En 2016 encore, les luttes sont nombreuses pour le maintien des conquêtes sociales, pour celle de nouveaux droits et pour la solidarité avec les travailleurs en lutte. Car hélas les conquêtes sociales sont menacées. Se restructurant une fois de plus, le capitalisme et ses serviteurs veulent diminuer les droits des travailleurs et de leurs organisations : attaques contre le droit de grève et judiciarisation des conflits sociaux en sont les manifestations les plus apparentes.

Lire la suite