Des dérives de l'Art au dérives du pétrole, ou : Le Maya ancien est-il plus intéressant que le Maya vivant ?

LE JEUDI 14 FÉVRIER
À 20 HEURES
AU CINÉMA AVENTURE

 


Images intégrées 2
 

PRÉSENTE

DES DÉRIVES DE L'ART 

AUX DÉRIVÉ

DU PÉTROLE

de Grégory LASSALLE

 
 

ALORS QU’À PARIS plusieurs musées célèbrent la civilisation maya pré-hispanique…, au Guatemala les descendants des Amérindiens sont les victimes de politiques néolibérales meurtrières. 
Que des multinationales s'installent sans se soucier des conséquences: pollution, conditions de vie et de travail insupportables, cela nous le savons mais dans ce documentaire, une autre question est posée, clairement exprimée par son sous-titre: le Maya ancien serait-il plus intéressant que le Maya vivant? 
D'un côté, la firme française Perenco s'accapare les terres et fait expulser les habitants, descendant des Mayas et de l'autre, cette même firme parraine à Paris une exposition prestigieuse sur l'art maya pré-hispanique... 
Le film sera suivi d'un débat sur la dénonciation de ces multinationales qui voudraient se racheter une belle image et une bonne conscience en devenant des mécènes. 
Raf Custers, journaliste et chercheur au Gresea (Groupe de Recherche pour une Stratégie Economique Alternative) qui a publié les livres Chasseurs de Matières Premières en 2013 et (non-traduit) De uitverkoop van Zuid-Amerika ("les soldes de l'Amérique du Sud") en 2016, tous les deux sur l'extractivisme sera un des participants à notre débat.

 

POUR RÉSERVER VOTRE PLACE:  À L’«AVENTURE»

OU VIA LE SITE DE CE CINÉMA


 
 
 
DES DÉRIVES DE l'ART
AUX DÉRIVÉS DU PÉTROLE
 
 
FRANCE 2012

L'Aventure

Galerie du Centre, 57 rue des Fripiers à Bruxelles 

[entre la Monnaie et l’arrière de la Bourse] 

https://www.facebook.com/events/771108033252665/

bxl1@attac.be      http://bxl.attac.be       tél : 0494 808 854