Les États-Unis tentent de bloquer la libération du pétrolier iranien à Gibraltar.

Les USA ont réclamé ce jeudi de saisir le pétrolier iranien capturé le mois passé par la Grande-Bretagne au large de Gilbratar, pour soupçon de livraison de pétrole à la Syrie, "en violation d'un embargo européen" - qui ne concerne pourtant pas l'Iran.

Imprimer E-mail

Reynders veut mettre en prison les lanceurs d'alerte

Depuis le départ de la N-VA, le gouvernement est en affaire courante mais cela ne l'empêche pas d'aller de l'avant, de prendre des décisions et d'émettre des projets de loi. Un curieux avant-projet de loi a ainsi été approuvé le 3 mai, en pleine campagne électorale. Portant sur la classification des documents, il comporte dans un de ses articles des éléments qui s'attaquedirectement à la liberté de la presse.

Imprimer E-mail

Les troupes israéliennes détruisent trois réservoirs d’eau et des milliers arbres, partie d’un projet d’Oxfam financé par la Belgique.

On vient seulement d'apprendre que le 4 juillet dernier, l'armée d'occupation israélienne a une nouvelle fois rasé un projet humanitaire financé par la Belgique en territoires palestiniens. Cette fois, c'est dans un village bédouin près d'Hébron, dont les habitants se voient privés d'eau et de pâturages pour leurs troupeaux

Imprimer E-mail

La Grande-Bretagne s'inquiète de la "liberté de navigation internationale"...

« Nous sommes profondément préoccupés par les actions inacceptables de l'Iran, qui constituent un défi évident à la liberté de navigation internationale », indique ce samedi un communiqué du gouvernement britannique : Pour le moins cocasse de la part du gouvernement qui a saisi il y a à peine 2 semaines un navire iranien "soupçonné" de livrer du pétrole à la Syrie.

Imprimer E-mail