F-35 : les carottes étaient bien cuites...

Ce n'est pas le Drapeau Rouge ni un quelconque mouvement pacifiste qui le révèle, mais un grand patron, Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation, au cours d'une conférence ce vendredi 7 à Paris. Selon cette personnalité du business militaire, "...la Belgique avait déjà opté pour les Etats-Unis et ses F-35 avant même que l'appel d'offres pour le remplacement des avions F-16 ne soit lancé". Lucide, et surtout bien informé, il a ajouté que "les liens que la Belgique entretient avec l'OTAN pourraient en partie expliquer cette décision". Enfin, il a fait le constat que "l'industrie de la défense en Europe affiche souvent une préférence pour les produits américains".
On pourrait ajouter en fait que les liens que l'Union européenne entretient avec l'OTAN pourraient en partie expliquer cette décision; bien plus "qu'en partie" d'ailleurs.

Imprimer E-mail