Bolivie : une marche funéraire dispersée par la police des putschistes

Le cortège funéraire des milliers de personnes portant les cercueils de cinq des personnes tombées sous les balles des militaires l’avant-veille a été noyé sous les lacrymogènes et dispersée par des balles en caoutchouc. Des chars de la marine ont avancé pour casser la marche pacifique. Les personnes qui portaient deux des cercueils, prises au milieu du nuage de gaz lacrymogène, ont même été contraintes de les poser à terre.

Le 19 novembre, les protestataires qui bloquaient une raffinerie à El Alto avaient été dispersés sous les balles des militaires, faisant 8 morts. "On nous a criblés de balles. C'était sanglant", a déclaré à l'AFP un agriculteur qui participait à cette manifestation.

"Justice! Justice!", scandaient les participants au cortège funéraire. Demander justice ! Ne fallait-il pas donc les arrêter immédiatement ?

Imprimer E-mail

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir